31 mars 2009

La pestilence amorphe de tes pensées me donne envie de chier

"Il en faut peu pour être heureux", comme disait le sage, alors soyez heureux car là il y a peu! Les plus pervertis d'entre nous auront remarqué bien entendu le soin apporté aux gants de toilettes de la damoiselle aux cheveux de feu...
Posté par kaalagomen à 17:05 - - Commentaires [5] - Permalien [#]